Aider le Japon en musique

Les événements se multiplient pour venir en aide aux sinistrés du Japon, et notamment des albums de musique vendus en ligne, et des concerts solidaires. Si vous voulez aider nos amis du bout du monde, vous avez l’embarras du choix quant aux moyens.

Pour commencer, voici une nouvelle série d’albums à acheter en ligne, dont les bénéfices seront reversés à la Croix Rouge Japonaise. Il est possible de les écouter on-line avant de les acheter.

Voici le premier : SENDAI SELECTIONS

http://beatsforchange.bandcamp.com/album/sendai-selections-japan-fundraiser
Réalisé par un duo neerlandais/canadien appelé Stone Detective, cet album jazzy comprend une 20aine de titres aux rythmes exotiques.

Le deuxième : SNUFF TRAX FOR JAPAN

http://www.junodownload.com/products/1725372-02.htm
Réalisé par 40 artistes différents, cet album comprenant plus d’une 40aine de titres est plutôt axé «dance music». Encore une fois, 100 % des bénéfices seront reversés à la Croix Rouge japonaise pour aider à la reconstruction.

Le troisième : NIHON KIZUNA

http://www.nihonkizuna.com/buy/
Cette fois, c’est un album hip-hop electro, dont une partie des fonds sera reversée à la Croix rouge japonaise.
50 titres en tout !

Le quatrième : SONGS FOR JAPAN

http://www.virginmega.fr/musique/album/songs-for-japan-38-titres-au-profit-de-la-croix-rouge-japonaise-songs-for-japan-110798346,page1.htm
Cet album de 38 titres (dont «Imagine» de John Lennon, «Walk On» du groupe U2 ou encore «Born This Way» de Lady Gaga) est actuellement en tête des ventes sur iTunes dans 18 pays. Il est également conçu pour récolter des fonds en faveur des victimes du séisme.

Sans oublier celui que j’avais mentionné la dernière fois : THE SUN STILE RISES IN THE EAST

http://playforjapan.bandcamp.com/
Par The Broken Orchestra et Lady Paradox, cet album electro-rap compte 19 titres.
——————————————————————————

Autrement, nombreux sont les concerts de solidarité qui proposent d’entrer librement, sans tarif imposé, et de faire des dons qui seront redistribués ultérieurement à la Croix Rouge japonaise.

Ils sont tous répertoriés sur le site de l’ambassade du Japon, et il y en a dès ce soir, jeudi 31 mars :

http://www.fr.emb-japan.go.jp/culture/calendrier/paris.html

Voici les premiers en date, pour vous donner une idée de ce que c’est :


Aidez les japonais en musique !

Poésie du cœur, destination Japon

Dimanche dernier a eu lieu le concert de solidarité donné par Haruka. Jeune japonaise élève au conservatoire de Paris, elle souhaitait récolter des fonds pour les reverser aux victimes du séisme. La Yuai est venue l’écouter pour soutenir son action.

Deux heures d’enchantement, de frissons, de beauté à l’état pure. Quand on lit sur le programme que Haruka a commencé le violon à 3 ans, personne n’est vraiment surpris : ça s’entend.

Le jeune homme qui l’accompagne au piano, Jean-Michel Kim, est lui aussi né au Japon, et partage la peine de Haruka pour les victimes du récent séisme. Tous deux jouent pour leur peuple, ils y mettent toute leur âme. Et là aussi, ça s’entend.

Les deux musiciens ont réussi à rassembler assez de monde pour remplir la salle de la Maison Verte, bâtiment habituellement dédié au culte évangélique (bon, à part les 4 places devant, c’est vrai… A noter que la photo a été prise avant le spectacle). Beaucoup de japonais dans l’assemblée, jeunes et moins jeunes. Beaucoup de membres de la Yuai également, dont Haruka fait partie !

La plupart des morceaux choisis exprimaient clairement de la douleur. Une douleur sourde. Le violon agité semblait reproduire l’image de la vague de dix mètres s’abattant sur les côtes du Japon, ravageant tout sur son passage… Le piano insistant nous renvoyait l’image de toutes les victimes bouche-bées de stupeur.

Puis le violon se fait plaintif. Retour au calme… Tout est à terre… Les maisons, les immeubles, les gens… Mais ce n’est pas fini. D’un grand coup d’archet, la terre se remet à trembler et les notes précipitées du piano font penser au bruit de course des gens qui s’enfuient.

Tout en écoutant, les images vues aux informations du soir défilaient devant nos yeux. Nos muscles se crispaient involontairement, avant de se détendre lorsque les éléments s’apaisaient enfin. Du grand spectacle, les images étaient inutiles : elles étaient déjà gravées dans nos têtes.

Bravo à Haruka pour ce concert. En remerciement, elle est rentrée les bras chargés d’énormes bouquets de fleurs ! Et une tonne (au moins) d’applaudissements. Un sourire sur son visage, normal : grâce à elle et son accompagnateur, 1300 euros ont pu être rassemblés (seulement constitués de dons, car l’entrée était libre) et pourront partir au Japon pour aider les sinistrés de son pays.

Son initiative est à saluer, quand on sait que le Journal le Monde vient d’annoncer qu’une semaine après le séisme, les diverses ONG n’ont récolté que très peu de dons par rapport à ce qu’ils avaient reçu pour Haïti (un tiers environ).

Contrairement à ce qu’explique l’article, je ne pense pas que ça puisse s’expliquer par le fait que le Japon est « un pays riche », mais plutôt par ce qu’on peut observer aujourd’hui à Haïti : où sont passés ces dons ? Rien n’a été reconstruit.
Il est vrai que ça peut refroidir, néanmoins pour l’instant, donner est notre seul moyen de les aider, et ils en ont vraiment besoin à l’heure actuelle.

————————————————————————–

Pour en revenir aux initiatives prises par la Yuai, la réunion a bien été tenue, et divers projets sont en cours de réalisation.
Hier au soir, (en partenariat avec une autre association) des dizaines de messages de soutien ont été rédigés en Japonais, et seront envoyés à Sendaï, une des villes les plus touchées par les récentes catastrophes.

Si vous souhaitez également aider les japonais, n’oubliez pas notre Exposition/Vente (photos, peintures), évoquée dans l’article précédent. Ca se passe jeudi 31 mars, à 19h !

Nombreuses animations prévues en plus de l’exposition :
un apéritif dinatoire animé par un duo de DJ electro,
une vente de vêtements de créateurs,
un atelier d’origami,
des spectacles d’humoristes…

Jeudi 31 mars, 19h- 22h
Le Paname • Art Café
14 rue de la Fontaine Au Roi 75011
Paris, France


Venez nombreux, pensez à eux…

—————–

%d blogueurs aiment cette page :