Webserie, enfin du concret !


Au cours d’une réunion top-secrète tenue hier au soir, plusieurs décisions ont été prises concernant la réalisation de webseries par la Yuai association. En exclusivité pour vous, des extraits de ce qui s’est dit au cours de cette longue discussion… Ainsi qu’un contact, si la mission vous intéresse et que vous souhaitez participer !

Une réunion confidentielle ? Pourquoi confidentielle, alors qu’elle était annoncée partout ? Parce que nous n’étions que 4, pardi ! Enfin 4,5, car l’un des membres a du s’éclipser rapidement des débats.
Du coup, très peu de personnes savent ce qui s’est dit entre les 4 murs de chez la présidente de l’association ! Mais rassurez-vous, j’ai pris suffisamment de notes pour vous donner un bon aperçu de cette obscure réunion.

Procédons par ordre chronologique, avec quelques extraits rapides. Par souci de confidentialité, nous nommerons les participants à cette réunion par leur initiale : L. (la présidente), T. (le cinéaste), C. (l’acteur), D. (la dessinatrice), A. (une squatteuse).

16h20 : L. lance un appel désespéré sur le forum, pour savoir où sont ses collaborateurs.
16h30 : L’une des retardataires arrive enfin. Ne reste que D.
——————————————————————-

17h : le débat commence. T. lance les hostilités :

T. – Je verrais bien des petites histoires humoristiques, sans forcément de fil conducteur. L’idée serait de montrer qu’on est une assoc sympa, qui sait s’amuser.

L. – Ok, on retient ton idée, mais j’aimerais bien à côté faire des vidéos vraiment destinées à apporter une aide aux japonais. Des vidéos qui les aident avec la langue française, avec des particularités culturelles ou sociales, ou avec des formalités administratives…

A. – On pourrait peut-être mélanger les deux ? Des vidéos humoristiques, qui illustrent certaines particularités (culturelles ou sociales) françaises.

T. – Non, je pensais vraiment rester dans la fiction. Des petites histoires sans réel objectif.
——————————————————————-
17h30 : D. arrive enfin sur les lieux. Le débat peut sérieusement commencer.

L. – Donc D., nous sommes partis sur l’idée de deux types de vidéos….

D. – Oui, moi je voyais surtout des vidéos centrées sur la langue française… D’ailleurs, j’ai plein d’idées ! Genre un japonais de base, sans emploi, qui vivote quoi…

L. – Oulà, je sens déjà que ça va se bousculer du côté des japonais pour jouer ce rôle ! Hum.

D. – Et donc il y aurait un français qui viendrait lui proposer de venir en France pour se faire passer pour quelqu’un (un patron) censé parler bien français. Alors qu’en fait, il ne parle pas du tout la langue !

T. – Non, c’est un peu trop rébarbatif je trouve…

L. – Et puis c’est quelque chose d’un peu illégal, vaut mieux éviter…

A. – Et pourquoi ce ne serait pas l’histoire d’un japonais qui vient séjourner quelques mois chez un ami français… et qui tombe fou amoureux d’une de ses amies françaises… et qui va tout faire pour apprendre la langue, afin de la séduire ??

T. (le rabat-joie) – Noooon, pas çaaa ! C’est une des idées les plus bateau qui existe dans les séries et au cinéma… ! Beaucoup trop classique… Il faut quelque chose de plus original… Pourquoi pas un goujat qui vient en France juste pour séduire et coucher avec des françaises ?? Mais il se prendrait des râteaux, à cause de la différence de culture… Et il ne comprendrait pas pourquoi… Ce serait le meilleur host du Japon, et en France, il serait confronté à plein de problèmes culturels et sociaux qu’il lui faudra apprendre à surmonter !

All. – Ah ouais, c’est sympa ça comme histoire !

A. – Ouais, mais… C’est pas vraiment la personnalité d’un japonais de faire ça… Si ?

D. – Oui, c’est plutôt un truc de français, ça…
——————————————————————-
18h sonne au clocher…

T. (mu par une inspiration soudaine) – Eh ! Et pourquoi pas un otomen ?? Un otomen qui fuit le Japon pour la France, afin de pouvoir vivre pleinement son « otomanie » !

D. – C’est quoi un otomen ?

A. – Un gars un peu efféminé… Dans le sens où il aime les choses sucrées, la couture, la cuisine… Au Japon, c’est mal vu.

L. – Il pourrait venir en France pour être pâtissier ? Et il essaierait de dissimuler son secret et de tout faire pour avoir l’air viril…

A. – Et là, quelqu’un finirait par découvrir son secret. Le voir faire la cuisine ou la vaisselle… Et là, c’est le drame ! Il s’imagine devoir à nouveau quitter le pays pour tout recommencer à zéro, parce que sa réputation est fichue…

L. – Alors qu’en fait, il deviendrait LE mec à marier ! Toutes les filles se mettraient à lui courir après, sans qu’il comprenne pourquoi… Par contre, faudrait commencer la scène directement en France.

T. – On pourrait expliquer sa situation au Japon par un défilement de dessins, et une voix off qui raconte… Avec une musique bien dramatique.

A. – Et un dialogue un peu niais par-dessus, pour faire contraste. Et des dessins dans le genre « dessin pour enfant » ?

D. – Et il faudrait insister sur la linguistique dans chaque épisode. Et à la fin, on ferait un récapitulatif des points de grammaire ou d’orthographe… Sur le vocabulaire aussi.

A. – Ce serait mieux de faire deux vidéos dans ce cas. Pour chaque épisode. Une version A, avec seulement le sketch. Et une version B, avec la leçon.

L. – Ouais, c’est pas mal comme ça ! Tout le monde est ok pour ça ?

All. – Ca roule.
——————————————————————-
19h !

T. – Et pour mon projet, on pourrait détourner certains dialogues du livre minna no nihongo ? En l’adaptant à la culture française, de façon humoristique… Pour souligner les différences de culture.

L. – Ah ouais, super idée !

D. – Et un sketch sur le fromage qui pue ?? « plus ça pue, plus c’est bon »… Ou sur le fait que les vins c’est de l’arnaque ?

All. – Oui, pourquoi pas.

T. – Ou un sketch de présentation de l’assoc… On verrait dans un café deux français qui discutent : « C’est dommage qu’à Paris, les associations ne collaborent pas, à cause de la concurrence… Tiens encore un exemple dehors. » Et on verrait par la fenêtre plein de représentants d’associations qui poursuivent des japonais avec leur carte de visite.
 » Et après on verrait des japonais qui discutent. Ils ont leurs vêtements déchirés, une trace de chaussure sur la joue, une carte de visite restée collée sur le front, et l’un deux dirait « tiens, toi aussi tu t’es fait agressé par une association ?  » Pour expliquer pourquoi les japonais restent souvent entre eux…

L. – Alors qu’en fait, c’est juste qu’ils sont timides…

T. – Sinon on pourrait juste faire un clip, au début. Avec tous les membres de l’assoc qui chanteraient… Chacun un passage à son tour…

A. (bien connue pour sa haine du karaoke) – Oui, ou… en playback, c’est bien aussi…

L. – Mais si, mais si, tout le monde chantera !


——————————————————————-

Pour résumer, nous avons besoin de l’aide soit des membres de la Yuai, soit de personnes extérieures pour deux projets :

– Une websérie à propos d’un otomen qui vient en France pour devenir pâtissier. Et qui découvre que ses talents pour la cuisine, la couture et compagnie font des émules… Il apprend à s’insérer, à parler français, et découvre la culture du pays. (+ une autre version, « leçon », qui explique un point de français vu dans chaque épisode)

– Des sketchs comiques, fictionnels, aux thèmes divers. Pas de fil conducteur. Juste pour le fun. Un clip avec les membres de l’asso, pour commencer.

Pour réaliser ces webséries, nous cherchons du monde pour nous aider (plusieurs personnes par catégorie, professionnels ou amateurs) :

– Dessinateurs
– Personnes pour prêter leur appartement
– Personnes possédant des (grandes) caméras
– Scénaristes
– Traducteurs, prof de français et de japonais
– Comédiens, figurants
– Gérant son
– Cameramen
– Personnes pour prêter du matériel/accessoires en fonction du scénario
– Personnes pour prêter du décor de cuisine/d’école de cuisine
– Maquilleurs.

Toutes les personnes intéressées peuvent se manifester en écrivant un petit mail à cette adresse : layuaiassociation@gmail.com

N’hésitez pas, nous avons VRAIMENT besoin de beaucoup de participants ! Et si vous avez juste une ou deux idées, proposez-les en commentaire.

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. nakano
    Jan 22, 2011 @ 14:35:50

    Ok pour apporter un peu plus de précisions :

    Je me verrais bien jouer n’importe quel(s) rôle(s). Je peux prêter mon appartement pour qu’on y tourne des scènes. Et bien sûr, me rendre utile en faisant passer l’information 😉

    Réponse

  2. nakano
    Jan 17, 2011 @ 23:55:10

    Encore un bel article mademoiselle la squatteuse 😉

    Vous pouvez compter sur moi pour n’importe quel rôle dans l’une des deux séries… Voire les deux ! D’ailleurs avec un peu de travail je peux peut-être faire un rôle de japonais lol ^^)’.

    Bon vivement qu’on passe à la suite !!!
    Tchu @all !

    Réponse

    • Chokoreeto
      Jan 18, 2011 @ 11:36:29

      Merci pour ton aide, mais précise quand même les domaines où tu te sens le plus à l’aise, pour qu’on puisse s’organiser.

      Comédien ? Scénariste ? Prêteur d’appartement ???

      (d’ailleurs, je suis toujours censée d’interviewer !!)

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :